Solidarité 
Internationale

 

 

L'association le Souffle et la Flamme est née avec la volonté de s'engager dans l'aide humanitaire internationale, plus spécifiquement, dans l'aide au Venezuela. 

Nous avons déjà trois projets en réalisation et accompagnement.  Les trois projets ont reçu des donations destinées directement à l'aide du Venezuela.

 

Par ailleurs, une partie des gains générés par les autres activités de l'association sont reversés pour la cause.   

L'aide

Don de Médicaments

Afin de venir en aide aux Vénézuéliens qui vivent des moments de pénurie exceptionnels, nous avons organisé des collectes de médicaments que nous avons envoyés aux Vénézuéliens pour leur venir en aide.

 

Par ailleurs, nous avons obtenu une aide de 3000€ pour aider une association vénézuélienne à créer une structure agro-écologique éducative productrice de lait de chèvre et ses dérivés.

Projet D'élevage De Chèvres

Les salaires au Venezuela ne permettent pas à la grande majorité de la population de satisfaire aux besoins en produits nécessaires à son alimentation.

Le « Projet communautaire socio-écologique pour l ́élevage de chèvres permettant la production du lait, des produits laitiers et la reproduction de ces animaux par le moyen d ́un prêt dévolutif », se situe dans la Région de Mérida, à l ́Ouest du Venezuela, sur le Municipe Campo Elias, Commune Montalbán-Ejido.

Le projet est né du besoin d ́incrémenter la production de lait à cause de la crise économique que traverse en ce moment le pays. Le coût de la production de bovins est trop élevé, et par conséquence, le lait et ses dérivés sont devenus beaucoup trop chers.

Au niveau régional, il n ́existe pas encore une vraie structure rassemblant les producteurs pour développer l ́élevage de chèvres.

 

Les éleveurs n'ont pas un vrai projet stratégique pour s ́organiser. Ils élèvent surtout des bovins parce que cela a été la culture principale chez eux, alors que l ́élevage de caprins est moins cher, et se présente comme une solution permanente pour aider la communauté d ́éleveurs de Campo Elías à réduire le déficit alimentaire. La population pourrait acheter le lait et les produits laitiers de chèvres à un prix en meilleur accord avec son salaire.

Projet DPépinière Pour Préservation de Plantes Médicinales 

La pépinière est conçue comme un espace de recherche, de formation, d’échange et de commercialisation des espèces végétales qui s'y reproduisent.

 

Le projet sera développé à deux endroits de l'État de Lara au Venezuela, à savoir Sabana Grande et Sanare.

 

Dans un premier temps, le projet de reproduction des espèces sera testé à Sabana Grande à petite échelle, puis sera développé à plus grande échelle, dans les terres de Sanare.

Fait important, la pépinière sera développée dans une zone de protection des eaux. 

La pépinière sera organisée selon les lignes d’action suivantes :

1. La Recherche. Elle permettra l'identification, la classification et le développement des processus de reproduction des espèces cultivées.

2. La Formation. Seront mises en place des stratégies éducatives visant au développement des connaissances dans le domaine de la botanique et de l'écologie. Une attention particulière sera prêtée aux stratégies de pollinisation, de croisement entre les plantes, et les notions d’entomologie.  

 

3. Loisirs et rencontre. L’espace sera conçu comme un lieu de divertissement et d'échange. Il peut être associé à l'art, aux rencontres culturelles, à la créativité.

 

4. Mémoire familiale et populaire. Nous voudrions préserver la mémoire des anciens métiers, des mères, des grands-mères, des professeurs de floriculture ou des enseignants. Nous voudrions retrouver les belles fleurs qu'on s'offrait quotidiennement, dans un acte d'amour. Sanare: le jardin de Lara. Nous avons beaucoup à redécouvrir et à préserver. 

 

5. Commercialisation. Nous souhaitons que le projet devienne autonome. Pour ce faire, les plantes seraient vendues aux familles, aux collectivités et aux entreprises. Dans une deuxième étape, avec une production à plus grande échelle, nous pourrions mettre en œuvre des mécanismes d'échange et d'exportation nationale et internationale, qui fourniraient des devises au Vénézuela.